Menu Principal

Contact :

Michel Nachez
7 place d'Austerlitz
F-67000 STRASBOURG cedex
Tel 03 88 35 44 45

mail : nachez(@)neo-cortex.fr

 

Mentions légales :
Directeur de la Publication et Webmaster :
Michel Nachez
7 place d'Austerlitz 67000 STRASBOURG
Tel 03 88 35 44 45

Site hébergé par :
1&1 Internet SARL
7 Place de la Gare - 57200 Sarreguemines
R.C.S Sarreguemines
Tel : 0825 0800 20

Atteignez vos Objectifs pour réussir votre Vie


 

Quand vous ne savez pas tenir votre barre, la destination que vous essayez d'atteindre n'a pas beaucoup d'importance parce que, de toutes façons, vous n'y arriverez pas. – R. Bandler / Docteur en psychologie et co-fondateur de la PNL

 

Chaque être humain a des envies, des désirs, des espoirs... Vous aussi. Peut-être avez-vous pour l'instant échoué sur certains de ces plans ?...

Alors, je dois vous raconter une histoire :

Des journalistes américains sont allés interviewer des milliardaires self-made men et self-made women. Leur but était d'écrire un article sur ce qui fait le secret de la fortune.

Puis ils ont collationné les réponses, les ont comparées et ils se sont rendus compte que les interviewés – avec leurs mots, leurs tournures de phrase et leurs métaphores propres – affirmaient tous la même chose. Voici donc ce qu'ils ont dit :

– Il y a deux sortes de gens sur Terre : les winners et les losers[1]. Winners et losers se fixent tous deux des buts à atteindre, mais c'est ensuite que cela diverge : les winners ont une caractéristique commune et les losers ont aussi une caractéristique commune et c'est celle-là qui va les ranger dans l'une ou l'autre catégorie.

Ainsi, tous les losers ont une caractéristique commune qui est la suivante : ils se fixent donc des objectifs à atteindre et ils commencent à avancer vers ceux-ci. Et, dans leur avancée, voici qu'ils se prennent le pied dans une racine et qu'ils se froissent le gros orteil. Aïe ! Ils baissent les yeux vers leur pied douloureux, ils le pansent et le bichonnent en déplorant l'incident. Bien des jours plus tard, ils relèvent le regard vers leurs objectifs et recommencent la progression vers celui-ci. Toutefois, comme leur pied leur fait encore un peu mal, cela retarde évidemment leur marche. Mais enfin, ils avancent tout de même. Et puis – ciel ! – voilà qu'ils se cognent le genou contre un rocher qu'ils n'avaient pas vu à temps et cela fait mal ! Alors, ils baissent le regard sur leur pauvre genou qui saigne, le désinfectent soigneusement, font mettre un bandage et se mettent dans une chaise longue en attendant que le genou soit réparé. Cela dure longtemps... Ils ont tellement bien perdu de vue leurs objectifs qu'il y a peu de chances qu'ils relèvent jamais les yeux vers ceux-ci – sauf pour se plaindre du « mauvais sort » qui les a empêchés d'arriver aux buts...

Les winners ont aussi une caractéristique commune qui est la suivante : ils se fixent donc des objectifs à atteindre et ils commencent à avancer vers ceux-ci. Et, dans leur avancée, voici qu'ils se prennent le pied dans une racine et qu'ils se froissent le gros orteil. Aïe ! Ils pestent un peu, baissent un instant les yeux vers leur pied douloureux qu'ils frottent en vitesse, puis ils relèvent les yeux et continuent à avancer vers leur cible. Et puis – ciel ! – voilà qu'ils se cognent le genou contre un rocher qu'ils n'avaient pas vu à temps et cela fait mal ! Alors, ils mettent rapidement un peu de chloroforme sur leur genou pour désinfection. Ils relèvent les yeux et ils reprennent leur marche vers leurs buts. Ils rencontrent encore d'autres problèmes et pièges sur leur chemin, mais résolvent les choses, « épongent » les bobos et ne perdent jamais de vue leurs objectifs. Ils n'ont pas geint, pas accusé, le destin ou la malchance, ils ont assumé et... gagné...

Ce que racontent ainsi ces milliardaires est que, dans le chemin qui mène vers le succès, vers la prospérité, vers l'épanouissement (objectifs ô combien désirables, n'est-ce pas ?) il y a toujours et pour chacun quelques obstacles à vaincre, quelques difficultés à résoudre, quelques ennuis à, assumer... Le loser se focalise rapidement sur les pièges du chemin là où le winner se focalise fermement sur le but qu'il a décidé d'atteindre.

Et c'est cela qui fait la grande différence entre eux – et la grande différence dans leurs résultats...

 

Notons que c'est là une extraordinaire métaphore. On ne peut penser que ces milliardaires aient eu de grandes notions de psychologie et, pourtant, ils décrivent ainsi ce qu'est une programmation psychomentale de loser et de winner.

Vous qui me lisez en ce moment, posez-vous un instant ces questions :

– Où, en quoi et comment – ai-je fonctionné comme un loser ?

(Là ou vous avez échoué dans l'atteinte de vos buts : vous avez fonctionné comme un loser)

– Où, en quoi et comment – ai-je fonctionné comme un winner ?

(Là ou vous avez réussi dans l'atteinte de vos buts : vous avez fonctionné comme un winner).

Cela pourra vous être plein d'enseignement sur ce qui advint dans votre passé... Et éventuellement aussi vous éviter de réitérer certaines erreurs dans l'avenir...

 

Quand vous vous fixerez des objectifs

Quand vous vous fixerez vos objectifs à atteindre :

  1. Définissez-les d'abord clairement
  2. Assurez-vous qu'ils sont atteignables (viser à être le prochain cosmonaute français est certainement un objectif inatteignable, tout comme de devenir champion de judo à cinquante ans sans avoir pratiqué cette discipline, ou encore de trouver miraculeusement les chiffres gagnants du loto : ces genres d'objectifs sont illusoires, irréalistes...)
  3. Si vous vous connaissez des programmations nuisibles, reprogrammez-vous positivement
  4. Munissez-vous aussi des capacités utiles
  5. Fortifiez votre volonté et votre motivation
  6. Programmez-vous à la réussite et à l'atteinte de ce que vous visez...

Pour les points 3, 4, 5 et 6, le subliminal visuel peut vous apporter énormément.

 

On dit que « le paradis sur Terre, cela n'existe pas ». Certes – mais on peut chercher, trouver et utiliser les moyens de s'en approcher.

C'est ce que je vous souhaite...

 



[1] Winner : gagnant. Loser : perdant.